Un personnage particulier

   José PARRAGA était certainement un personnage très particulier. Il occupait une place importante dans l'Association Shotokaï Murakami en France et, récemment, dans la naissance de l'Association Mu Shin Kaï Europe dont il était le vice-président. Mais c'est la perte d'un bon ami dont nous devons tous accepter la dure réalité.


   Les pratiquants italiens qui l'ont connu (notamment pendant les stages de Sérignan et celui de Scarperia en 1991) peuvent aisément se rappeler sa disponibilité et sa sincérité vis-à-vis des autres. Nous ressentons la nécessité de donner notre appréciation vis-à-vis de lui non seulement pour son engagement pour le groupe Murakami Kaï en France et à l'étranger, mais également pour son amitié et son exemple en tant que pratiquant. Si son sens ironique de l'humour l'accompagnait toujours pendant les périodes de loisirs prises en commun, sa discipline modèle et son sérieux dans les arts martiaux lui conférait une responsabilité et une capacité de décision dans la résolution des différents problèmes qui se posaient à lui.


Maître Murakami et Sensei José Parraga à Toulouse
Maître Murakami et Sensei José Parraga à Toulouse


   Maître Murakami, qui devait apprécier sa capacité d'adaptation, avait une grande considération pour José au point d'avoir établi avec lui une relation très spéciale pendant les années passées. Ainsi, le fait que le chien du Maître, Lobi, auquel le Maître était très attaché, soit un cadeau de José nous laisse à penser qu'entre eux deux l'amitié et la compréhension étaient profondes.


   Peut-être que nos souvenirs les plus passionnés de José nous ramènent aux soirées animées passées avec lui et sa famille à Sérignan quand nous étions invités à dîner à son bungalow. Bien que l'hospitalité hors du commun de José nous gênait toujours, sa bonne humeur et son accueil sans cérémonie nous mettait rapidement à l'aise et nous nous sentions vite chez nous. C'était un des principaux traits de caractères que nous appréciions chez José.


   Même pendant les différents degrés de sa maladie, José a toujours gardé le même esprit de participation que celui qu'il avait eu dans le passé, prêt à donner la main ou à dire un bon mot. Il voulait toujours donner l'exemple aux autres pratiquants, n'arrêtait pas de s'entraîner sauf s'il en était contraint par son état de santé. Qui mieux que José a bien interprété les enseignements du Maître de surmonter toutes les épreuves personnelles dans l'entraînement?


   C'est l'année dernière que nous avons vu José pour la dernière fois, lors du 25è anniversaire du stage de Sérignan Plage. La participation de José a non seulement était sincèrement appréciée par tout le monde mais combien son intervention a été décisive quant à la présence de Madame Murakami aux festivités, une présence très importante et inespérée pour tout le monde. Encore une fois, José nous a donné un exemple de disponibilité et d'autosacrifice que nous devons imiter, notamment maintenant que notre cher ami n'est plus avec nous.


   Nos plus sincères condoléances à son épouse Thérèse, à sa famille, à son club de Toulouse et à tous les pratiquants du Shotokaï Murakami en France.



   Murakami-Kaï Italia, membre du Mushinkai Europe


Paolo GIUNTOLI   

Mauro FERRINI   

Franco MISSADIN   

Contact | Plan du site | Politique vie privée

© 2004-2012 Mushinkai - 無心会 (Tous droits réservés)