Texte de Maître Shigeru Egami

Maître Egami (années 30)

Maître Egami (années 30)

   Deux textes chinois anciens ont mis en avant l'idée selon laquelle l'esprit peut être purifié par une discipline corporelle. Ces deux textes, selon la tradition, faisaient partie de l'enseignement de Bodhidharma du temple Shaolin. Nous pensons que là, se trouve la source du Karaté-Do.


   Nous apportons, par la pratique, des réponses aux préoccupations présentes : l'énergie vitale de la génération présente se détériore, les relations humaines se durcissent, deviennent difficiles. Dans nos pensées, dans nos conversations reviennent les mêmes questions : "qu'est-ce que la vie? etc.". Je cherche, par tout mon être (corps et esprit), à comprendre les relations entre un être humain et un autre être humain, entre un être humain et la nature; orienter ma pratique dans ce sens, voilà mon désir.


   Il est naturel que l'homme cherche à devenir fort physiquement et spirituellement. Il est aussi naturel que l'homme puisse devenir fort par l'entraînement seul. Mais, dans notre pratique, nous ne devons pas nous acharner vers ce but. Par sa nature, l'homme ne peut vivre en solitaire. Donc, il lui faut désirer la paix pour lui-même et pour les autres. Être capable de prendre soin des autres, penser et agir comme si nous étions eux-mêmes. former un être humain dans ce sens: voilà la pratique.

Maître Egami (années 70)

Maître Egami (années 70)


   En gardant son regard sur l'élément fondamental de l'existence, on se forge une conception de la vie et on comprend l'homme à son origine. Je souhaite que notre façon de pratiquer nous conduise dans cette direction.


   Les jours que nous avons connus et ceux que nous allons connaître se rejoignent dans le moment présent. A chaque instant, nous sommes l'étincelle de notre vie.


   Que tel soit notre chemin.


Shigeru EGAMI   

 

 

Contact | Plan du site | Politique vie privée

© 2004-2012 Mushinkai - 無心会 (Tous droits réservés)