A tous ceux qui vont commencer à pratiquer

   Avant que je ne réalise qu'une nouvelle année a commencé, nous arrivons déjà en mars et au printemps. Les jeunes sont plus ardents, presque comme s'ils étaient prêts à se lancer dans une course; c'est probablement le feu qui brûle dans leurs vies énergiques. Les gens viennent au dojo pour différentes raisons. Dans le cas des débutants qui sont encore scolarisés, cela se produit généralement quand ils sont invités à participer par des étudiants plus âgés qui fréquentent la même école, ou parce qu'ils tirent profit de ce qu'on leur offre à l'école. En ce qui concerne les débutants plus âgés, ils ont pu avoir aperçu l'enseigne du dojo de la fenêtre d'un train, ou l'avoir découvert au cours d'une promenade occasionnelle, ou bien parce qu'un ami en a parlé. La motivation pour commencer à pratiquer est probablement très simple: le désir de devenir plus fort, à la fois physiquement et mentalement, ou simplement la volonté de s'engager dans la tendance la plus récente. C'est parmi cela que se trouve la motivation du premier pas vers la pratique.


Maître Shigeru Egami


   Qu'il s'agisse de l'entretien de sa forme ou de l'amélioration sa condition physique, d'une gymnastique esthétique ou d'exercices éthiques, les motivations sont variées, certaines d'entre-elles sont réellement basiques, et il est juste qu'il doive en être ainsi. Néanmoins cependant, quand les gens deviennent élèves pour la première fois ils éprouvent inévitablement un certain énervement. De nos jours, on trouve des dojos partout, et on parle de karaté à la télévision, dans les magazines et dans les mangas. Les gens peuvent avoir l'impression qu'ils connaissent une bonne partie du sujet, mais quand ils commencent à pratiquer ils ressentent un degré de tension, qui est une réaction totalement normale quand on devient partie d'un nouveau monde. Tout le monde est toujours un peu inquiet en se mettant à découvrir quelque chose de nouveau; la chose importante est de faire face aux nouvelles circonstances avec humilité et spontanéité.


   Une fois accoutumé à une nouvelle expérience, cependant, les élèves ont rapidement l'impression qu'ils ont tout compris; ils donnent des interprétations personnelles, et ont la sensation qu'il n'y a plus rien à apprendre. La routine quotidienne de la pratique devient monotone, et semble presque superflue, vide de sens. Le but de la pratique et ses fruits sont les éléments que chaque personne saisit individuellement avec le temps, chacun à sa manière.


Maître Shigeru Egami
Karaté-Do Nyumon : le livre de Maître Egami (Japonais)

   La compréhension est ainsi personnelle et ne peut se faire qu’avec un engagement constant.


   Au début la pratique n'est rien de plus qu’une imitation qui se transforme graduellement en apprentissage, et une fois assimilée, en compréhension. Tout ne devient clair qu’à ceux qui persistent parce qu'au début le corps ne se meut pas de la manière que l’on souhaite, en fait, le plus souvent il fait le contraire. Graduellement, cependant, le corps commence à fonctionner comme il faut et peu à peu les élèves se meuvent mieux jusqu'à ce que vienne le moment où ils réagissent au stimulus de l'adversaire avec des mouvements naturels. C'est ainsi qu’il en va, et c'est alors que les problèmes du corps et de l'âme apparaissent. Je vous demande de croire seulement la paroles de vos supérieurs et de supprimer toutes les idées préconçues, d’imiter leurs actions et de saisir leur essence en la faisant ainsi votre, chacun à votre façon propre.


   La pratique est la connaissance de soi-même au travers d’une relation avec un autre, c’est une réelle connaissance de soi mais également un instrument du développement de la connaissance de son potentiel, une manière d'enrichir son existence. Je crois que la vie du karaté est vraiment exceptionnelle.


   Son contenu inépuisable est profond et mystérieux et chacun de nous a la tâche de la déterrer et de la saisir. N'arrêtez jamais, supprimez le laisser-aller. Comme on dit: "Vous ne devez jamais perdre l'esprit du débutant". Je voudrais que vous pensiez à la pratique comme à l'engagement d'une vie d'être confronté toujours au sérieux, à la passion, à la modestie, à l'honnêteté et à la patience.


Shigeru Egami   


(Traduit de l'anglais par Gérald Lefebvre)   

Contact | Plan du site | Politique vie privée

© 2004-2012 Mushinkai - 無心会 (Tous droits réservés)