Maître Tetsuji Murakami (par T. O'NEILL et G. NOBLE)

   Le premier Maître japonais de karaté du British Karate, Maître Tetsuji MURAKAMI, est décédé à Paris, France, juste deux mois avant son soixantième anniversaire.Un des tous premiers Maîtres japonais de karaté à venir en Europe, c'était en 1957. Maître MURAKAMI a passé les 30 années suivantes à enseigner son art à travers l'Europe et l'Afrique.


   Né le 31 mars 1927 à Shizuoka, Japon, le jeune MURAKAMI était un ardent nageur et coureur et pratiquait un peu la lutte sumo. Durant ces années au collège, il a étudié le kendo et l'aïkido sous la direction de Maître Minoru MOCHIZUKI. A 19 ans, il commença à pratiquer le karaté sous la direction de Maître YAMAGUCHI, qui enseignait le style Shotokan - mais pas le Shotokan de la Japan Karate Association. En ce temps-là, Maître YAMAGUCHI avait le seul club de karaté de Shizuoka et, dans un entretien plusieurs années plus tard, Maître MURAKAMI se souvenait que après la guerre, la plus grande partie de la ville avait été détruite - y compris le Dojo - aussi le Maître faisait cours au milieu de la rue derrière sa maison... Heureusement, il n'y avait alors qu'un faible trafic automobile. Maître MURAKAMI s'entraîna au karaté pendant 10 ans et fut un membre du Yoseikan Dojo de Maître Minoru MOCHIZUKI.


   Avant de venir en France pour prendre un poste de professeur de karaté chez Henri PLEE, Maître MURAKAMI étudia au siège de la J.K.A. (à la demande de M. PLEE et à ses frais) pour adapter sa technique au style Shotokan que le fran çais voulait développer en Europe.


   Maître MURAKAMI, qui était alors 3è Dan, arriva à Paris le 3 novembre 1957 et enseigna sous contrat pour un an pour M. PLEE. A la fin de celui-ci, il resta en France et son enseignement commença à s'étendre à travers l'Europe. A la fin de 1959, il avait développé un groupe de plusieurs étudiants et donnait des cours dans l'art peu connu du karaté en Allemagne, Grande-Bretagne, Algérie et Italie. Il avait aussi ouvert son propre Dojo à Paris, rue Cambronne. Un visiteur fameux de ce Dojo fut Elvis PRESLEY qui, quand il stationnait avec l'armée U.S. en Allemagne, venait à Paris et s'entraînait pendant une semaine sous la direction de Maître MURAKAMI. "J'étais étonné de son sérieux", se souvenait Maître MURAKAMI. "Il avait à peu près le niveau d'un 3è kyu à ce moment-là".


   Entre 1958 et 1963/64, Maître MURAKAMI fit un certain nombre de voyages en Grande-Bretagne pour enseigner le karaté. Ces voyages historiques par le premier Maître japonais de karaté qui soit jamais venu sur ces rivages furent organisés par M. Vernon BELL sous les auspices de sa British Karate Federation, créée en 1957.

Maître Murakami et Elvis Presley

Maître Murakami et Elvis Presley


   Les anciens se souviennent de Maître MURAKAMI comme d'un excellent karatéka... mais très strict et dur dans le Dojo. Andy SHERRY, aujourd'hui instructeur en chef anglais de la Karate Union of Great Britain, se souvient de l'entraînement sous la direction de Maître MURAKAMI pendant un certain nombre de cours en Grande-Bretagne et aussi à Paris pendant ces premières années : "A la toute première séance d'entraînement, il vint dans le Dojo et serra les mains de tous... puis il commença à nous combattre tous. Il nous donnait les instructions en français - il ne parlait pas un mot d'anglais - et puis quand nous ne lui obéissions pas, il commençait à nous frapper, nous giflant et nous donnant des coups de pied à l'estomac... Il avait terrifié tout le monde! Je me souviens d'un incident pendant un cours à Liverpool où un des élèves - il était notaire - courut hors du Dojo au beau milieu de l'entraînement, après que Maître MURAKAMI l'ait frappé à la jambe car il avait fait quelque chose de manière incorrecte, criant vers lui en se retournant : "Bien, puisque c'est cela... je vais vous poursuivre en justice!". Mais en dépit de son attitude stricte, son karaté était réellement vif et impressionnant. Il était très souple et se déplaçait comme l'éclair... Je suis sûr qu'il était un des Maîtres les plus rapides que je n'ai jamais vu".


Maître Murakami à Paris (années 1970)

Maître Murakami à Paris (années 1970)


   Cependant après 1964, Maître MURAKAMI ne fit pas d'autres voyages en Grande-Bretagne, il continua à enseigner et à développer d'innombrables élèves en France, Italie, Portugal, Belgique, Yougoslavie, Algérie, Maroc et Angola.


   1967 vit un changement profond pour Maître MURAKAMI quand, pendant un séjour de 2 mois au Japon, il observa et étudia le style Shotokaï de Maître Shigeru EGAMI. Trouvant quelque chose dans l'enseignement de Maître EGAMI qui "n'était pas présent dans le Shotokan", il se tourna peu à peu vers le style Shotokaï. En 1969, il créa l'Association Murakami-Kaï pour rassembler tous ses élèves et en 1986 il fonda l'Association Shotokaï-France.


   La presse française relata « qu'après une longue et cruelle maladie... » le Maître japonais de karaté, Tetsuji MURAKAMI, est décédé le 24 janvier 1987."


   Nous voudrions ajouter nos regrets pour son décès et nos condoléances à sa famille, amis et à tous ceux qui dans le monde entier ont suivi Maître MURAKAMI.



T. O'NEILL et G. NOBLE   


(Extaits de Fighting Arts International publié en 1987)   

Contact | Plan du site | Politique vie privée

© 2004-2012 Mushinkai - 無心会 (Tous droits réservés)